50 CENT déménage en Belgique

samedi 07 décembre 40338 Partages

50 CENT déménage en Belgique

Le New York Times, vient d’annoncer que le rappeur, compositeur, producteur et homme d’affaire américain allait probablement s’installer en Belgique.
Une importante construction verra bientôt le jour dans le Sud de Charleroi.

Nous avons retrouvé 50 Cent pour une interview exclusive dans la salle du Foyer à Jamioulx. (Ca ne s’invente pas).

PhB – Charleroi n’a pas une renommée prestigieuse à l’étranger. Pourquoi avoir choisi cette ville ?

50 Cent - Charleroi a beaucoup de potentiel. Elle se développe énormément.
La ville ressemble très fort au Queens de ma jeunesse. La quiétude qui s’y dégage me rappelle mon enfance et mes premiers deals.

PhB – Comptez-vous lancer un commerce de drogue ?

50 Cent – Certainement pas (rire), je me rapproche du domicile de ma plus grande fan. Elle vit ici.

PhB – Ici ? A Jamioulx ? Comment s’appelle-t-elle ?

50 Cent – Oui, à Jamioulx ; J’adore sa prison (rire) et cette fan s’appelle Fabienne. Elle se reconnaitra (clin d’œil)

PhB – Je comprends pourquoi vous avez choisi cette salle.

50 Cent – Effectivement, je l’ai choisie d’abord pour Fabienne mais aussi parce que c’est une salle mythique mondialement connue à Charleroi.
Un concert privé sera d’ailleurs réalisé prochainement dans cette salle.

PhB – (rire) vous plaisantez ?

50 Cent – Non, non, absolument pas !
Ce concert annoncera mon nouvel Album intitulé « Pour Fabienne ». Elle fête ses 50 ans.
Je me suis permis de transformer mon nom pour l’occasion « 50 cent » en « 50 ans » (rire).
Elle a beaucoup d’humour ; ça lui plaira beaucoup.

Pour « La Libre Info » - Octobre 2016 – Phil Bond

Populaire

  1. Limoges : Il crie

    1

    Limoges : Il crie "Le pouvoir aux athées!" avant de ne rien faire. Scène irréaliste sur le champ de Juillet, en ce matin du 3 octobre à 6:50 : face à toute une foule habituée à traverser le champ, il crie "Le pouvoir aux athées!", puis continue son chemin. "Franchement, je ne pensais pas qu'on vivrait ça un jour", s'exprime dubitativement Marie* , 19 ans, qui prenait la route de l'université. "C'est dingue de se dire que des athées extrémistes qui sortent de bon matin puisse crier avant de ne rien faire". D'autres personnes ont toutefois gardé leur sang froid comme Aymeric, un habitué de la traversée du parc. "Ouais, bon, t'as toujours des abrutis qui gueulent pour rien, tu peux pas non plus tout écouter...", dit-il avant de remettre son casque sur les oreilles. "Pourquoi est-ce que cette homme avait crié "Le pouvoir aux athées" ?" Se questionne Pierre Méridien, expert en sciences religieuses, que nous avons contacté après cette information. "Il me paraît évident que d'autres mettent toujours à l'épreuve chaque déclaration polémique avec un acte ignoble qui fait ignorer le cri. Pour les athées, ne rien faire est déjà un moyen de prouver que leur parole est pleine de sens : plutôt que d'imiter simplement ceux qui crient puis agissent, les athées crient et... bah c'est tout." "C'est une mauvaise blague, pas de quoi en faire un article de presse!" s'offusque Alain Rodet, l'ex-maire de Limoges, qui n'a pas voulu en dire un mot de plus. C'était mal connaître nos journalistes qui souhaitaient faire un article sur le sujet. Mais comme nous confiait Marie avant de partir, "clairement, rien ne va plus, si les athées se mettent à crier leur inaction !"

  2. Neymar change de prénom pour : Jean

    2

    Neymar change de prénom pour : Jean Pour jouer en France, Neymar souhaite changer de prénom. Il a choisi le prénom Jean, plus français, pour éventuellement obtenir la nationalité Française et jouer dans l'équipe de France. Jean Neymar le bien nommé, fera une demande de changement de prénom dès que son transfert sera officiellement acté.

  3. Ille et Vilaine : un poids-lourd se renverse à Breteil, des dizaines de serpents dans la nature

    3

    Ille et Vilaine : un poids-lourd se renverse à Breteil, des dizaines de serpents dans la nature Ce midi, aux alentours de 13h00, un poids-lourd s'est renversé sur la départementale D125 au niveau du Village du Leez à Breteil (Ille et Vilaine). Ce dernier s'est couché sur la route, et des dizaines de serpents se sont échappés. Le préfet de Rennes, et les forces de l'ordre invitent les habitants du secteur à prévenir les secours si ils aperçoivent un ou plusieurs serpents, et surtout de ne pas intervenir par eux-mêmes pour éviter toute morsure mortelle. Nous vous tiendrons informés dès que tout danger sera écarté.

  4. Meurtre: Le clown de st-Avold a encore frappé

    4

    Meurtre: Le clown de st-Avold a encore frappé Le clown tueur de st-Avold ayant sévit l'an dernier au moment d'halloween, est de nouveau réapparu et a fait une autre victime hier soir. La scène se passe dans le centre ville, un jeune homme sort de soirée, quand il se rend compte qu'un clown le poursuit avec un marteau. La couse poursuite s'engage dans les ruelles, jusqu'à ce qu'il soit rattrapé. Le clown lui assène 23 coups de marteau selon les caméras de surveillance. Le jeune homme rapidement secouru, décède à l'hôpital peu de temps après son arrivée. Il s'agit de la neuvième victime du clown en deux ans.

  5. Un guantanamo français en cours de construction

    5

    Un guantanamo français en cours de construction Sur le modèle du centre de détention américain de Guantanamo, la France construit sa prison pour ses terroristes. Le site de construction se situerai en Guyane, dans la jungle, sur un terrain actuellement réservé aux entraînements de la légion. Ce centre de détention servira aux membres de la coalition, qui pourront y emprisonner les terroristes et membres présumés de ISIS. La France financerai ce projet en coopération avec les USA, elle assurera la mise en place du personnel. Ce seront en effet des militaires français qui surveilleront cette prison spéciale. Une convention garantissant les droits des prisonniers serai en cours de discussion, en parallèle. Cette convention interdirai la torture et règlementerai la recevabilité des aveux. Seuls les terroristes condamnés, les prisonniers de guerre, et les détenus fichés s, seraient incarcérés dans ce centre de détention. Etant donné sa fonction particulière, des règles d'exception seraient applicables à ce centre, il échapperait donc aux règles de droit commun applicables au territoire français. Il s'agit d'une mesure extraordinaire nécessaire en cas de guerre, le centre de détention n'est pas destiné à conserver son statut spécial de manière permanente. Il sera reconverti à l'issu de la guerre contre le terrorisme, en caserne militaire pour les forces spéciales en formation dans la forêt tropicale.