Gournay-en-bray : Violence et agression sur des gendarmes : Les mineurs de 14 à 17ans sont mis en examen.

lundi 18 février 79043 Partages

Gournay-en-bray : Violence et agression sur des gendarmes : Les mineurs de 14 à 17ans sont mis en examen.

Les jeunes mineurs qui avaient agressé les gendarmes dimanche à Gournay-en-bray , ont été mis en examen mercredi et les auteurs ont été placé dans un foyer, ont été mis en examen pour « violences sur les gendarmes » et pour « enregistrement et diffusion d’images de violence ». Ils ont été placés sous contrôle judiciaire, a précisé le parquet.

Populaire

  1. Neymar change de prénom pour : Jean

    1

    Neymar change de prénom pour : Jean Pour jouer en France, Neymar souhaite changer de prénom. Il a choisi le prénom Jean, plus français, pour éventuellement obtenir la nationalité Française et jouer dans l'équipe de France. Jean Neymar le bien nommé, fera une demande de changement de prénom dès que son transfert sera officiellement acté.

  2. Augmentation de la TVA à 30 pourcents en 2018

    2

    Augmentation de la TVA à 30 pourcents en 2018 La TVA passera de 20 pourcents à 30 dès 2018. Une augmentation prévue et suggérée par l'UE, que le gouvernement compte suivre. Le programme ne promettait pas une augmentation de la TVA, mais l'UE demande à ses membres d'y procéder afin booster le PIB. Les pays membres de l'UE doivent tenir des objectifs d'endettement. L'endettement ne doit pas dépasser 3 pour-cent du PIB, or en augmentant la TVA, les Etats pourront renflouer la dette et éviter les sanctions. Selon les recommandations de l'UE, tous les pays membres devront à terme, s'aligner sur leur taux de TVA. La conséquence de cette augmentation est la hausse de 10 pourcents du prix des denrées alimentaires et biens de consommation courante. Il s'agit d'un impôt qui s'applique sans distinction de revenu et qui touche le plus grand nombre. Mais il aggrave la pauvreté. Les étudiants et les retraités seront l plus durement touchés par cette mesure.

  3. L'UE autorise ses gardes côtes à tirer sur les migrants au risque de les tuer

    3

    L'UE autorise ses gardes côtes à tirer sur les migrants au risque de les tuer L'UE à travers son agence frontalière Frontex, autorise ses gardes cotes à ouvrir le feu sur les migrants tentant d'entrer en Europe. C'est ce que rapporte un journal Américain qui a récupéré les preuves et interrogé des migrants blessés par balle au large de la Grèce. Plusieurs migrants syriens ont été blessés par balle alors qu'ils tentaient de joindre la Grèce en partant de la Turquie. Armés de fusils mitrailleurs et d'armes de point, les gardes cotes ont fait feu sur leur embarcation. Dans le rapport d'incident publié par l'agence de gardes cotes européens Frontex, il est fait état de 16 impacts de balle sur le bateau transportant des syriens. Trois blessés dont une femme ont raconté leur histoire au journal américain. Ils racontent que le bateau faisait route vers l'île de Chios en grèce, quand des gardes cotes ont foncé sur eux. Ils ont ouvert le feu puis crié STOP, à ce moment là, 3 personnes sont blessées à l'avant du bateau. Le capitaine turc s'arrête, les gardes cotes se rapprochent, voyant leurs armes, le capitaine prend peur et fait demi tour vers la turquie. Les gardes cotes les pourchassent en tirant à nouveau, jusqu'à ce que le bateau turc s'arrête. Les gardes cotes balancent les victimes dans leur bateau "comme des animaux" relate une migrante blessée à la colonne vertébrale, puis les rapatrie en grèce pour les hospitaliser. La migrante d'origine syrienne a ensuite rejoint l'Allemagne où son mari est arrivé un an auparavant. C'est elle qui a raconté son histoire au journal américain qui a mené l'enquête, et découvert que l'agence Frontex ne se cache pas de ses agissements. L'agence Frontex est mandatée par l'UE pour protéger les cotes européennes de l'immigration clandestine. Son pouvoir est de plus plus étendu par l'UE, au point de l'avoir dotée du permis de tirer pour ne pas dire de tuer, les migrants faisant route vers le vieux continent. Un procédé qui n'est pas sans rappeler celui de la frontière entre le Mexique et les USA, qui permet de tirer à vue sur tous les Mexicains qui tenteraient de franchir le mur de barbelés.

  4. Un guantanamo français en cours de construction

    4

    Un guantanamo français en cours de construction Sur le modèle du centre de détention américain de Guantanamo, la France construit sa prison pour ses terroristes. Le site de construction se situerai en Guyane, dans la jungle, sur un terrain actuellement réservé aux entraînements de la légion. Ce centre de détention servira aux membres de la coalition, qui pourront y emprisonner les terroristes et membres présumés de ISIS. La France financerai ce projet en coopération avec les USA, elle assurera la mise en place du personnel. Ce seront en effet des militaires français qui surveilleront cette prison spéciale. Une convention garantissant les droits des prisonniers serai en cours de discussion, en parallèle. Cette convention interdirai la torture et règlementerai la recevabilité des aveux. Seuls les terroristes condamnés, les prisonniers de guerre, et les détenus fichés s, seraient incarcérés dans ce centre de détention. Etant donné sa fonction particulière, des règles d'exception seraient applicables à ce centre, il échapperait donc aux règles de droit commun applicables au territoire français. Il s'agit d'une mesure extraordinaire nécessaire en cas de guerre, le centre de détention n'est pas destiné à conserver son statut spécial de manière permanente. Il sera reconverti à l'issu de la guerre contre le terrorisme, en caserne militaire pour les forces spéciales en formation dans la forêt tropicale.

  5. Il a tout plaqué pour devenir une chèvre

    5

    Il a tout plaqué pour devenir une chèvre Un homme se sentant incompris dans la société, a décidé de tout plaquer pour vivre comme une chèvre. Il s'est doté de prothèses de sabots pour imiter leurs déplacements et a convaincu un éleveur de chèvres de l'accueillir. Le plus difficile dit-il, est de marcher à flan de montagne. "Je suis tombé plusieurs fois en essayant de les rattraper. J'ai heurté des rochers en dévalant les pentes." L'homme s'est entouré de scientifiques pour préparer son projet. Il souhaite vivre avec les chèvres de manière permanente, une manière pour lui de fuir la société. Le troupeau semble l'avoir bien accepté, au point de devoir se battre contre des boucs. Un bouc peut tuer un homme, c'est donc muni d'un casque spécial qu'il parvient à se défendre contre les boucs, le temps de se soumettre pour mettre fin au combat.

Populaire

De Gatineau ,Gagnante d'un concours de beauté Fantasia!

De Gatineau ,Gagnante d'un concours de beauté Fantasia!

Apres quatres enfants, elles donnera naissance a des Quatriplés pour le jour de Noël.

Apres quatres enfants, elles donnera naissance a des Quatriplés pour le jour de Noël.

DES ZOMBIES ENVAHISSENT BULLY LES MINES PETITE VILLE DU PAS DE CALAIS

DES ZOMBIES ENVAHISSENT BULLY LES MINES PETITE VILLE DU PAS DE CALAIS

Enquête sur l'école de commerce de Donald Trump... en France !

Enquête sur l'école de commerce de Donald Trump... en France !

Mohamed Couscous Le Rappeur

Mohamed Couscous Le Rappeur

La délinquance dans les ville du sud de liles de la reunion

La délinquance dans les ville du sud de liles de la reunion