Brigitte Macron va coûter 200.000 Euros par mois aux Français.

jeudi 20 juin 166660 Partages

Brigitte Macron va coûter 200.000 Euros par mois aux Français.

L'épouse d'Emmanuel Macron, Brigitte, se lance dans son rôle de First Lady dès cette semaine.

Suite à l'investiture de Emmanuel Macron et de son souhait de doter la Première Dame d'un statut, des sources confidentielles ont évalué le budget mensuel qui lui serait attribué :
- équipe d'environ 5 collaborateurs (directeur de cabinet, assistants...) : 75.000€ (en prenant en compte les charges salariales)
- voitures de fonction avec 3 chauffeurs (rotation de 3 chauffeurs pour disponibilité 24h/24) : 45.000€ (en prenant en compte les charges salariales). Mr Macron précise que les voitures seront partagées avec celles du président pour des éconnomies de fonctionnement.
- une coiffeuse et une maquilleuse : 15.000. Mr Macron souhaite éviter la polémique du coiffeur de François Hollande en limitant le salaire à 5000€
- frais de représentation (très clairement, un budget shopping d'après un député de l'opposition Les Républicains) : 50.000€

L'opposition LR, PS, FN et France Insoumise est vent debout contre ce budget qu'ils jugent "disproportionné à un moment où les Français remettent en cause la classe politique et l'austérité programmée par Mr Macron."

Le député de la France Insoumise Jean-Luc Mélanchon a également fustigé le fait "(qu'on) retire 5 Euros d'APL pour habiller Brigitte ! On demande des économies, mais toujours aux mêmes".

Madame Marine Le Pen du Front National a commenté "La République En Marche, oui ça marche pour les copains et les femmes des élus. On retrouve les travers des précédents gouvernements qui ont miné la confiance des citoyens envers les institutions".

La proposition de loi sera bientôt soumise à l'Assemblée National pour vote.

Populaire

  1. Un raciste tente de faire interdire le black friday

    1

    Un raciste tente de faire interdire le black friday Christopher Haïneuken, un jeune homme du bas-Rhin s’est récemment révolté depuis qu’il a appris que le black Friday devenait désormais une journée officielle en France. Il considère, à juste titre ou non, que cette journée est totalement hors la loi et propage des idées discriminatoires. Voici ce qu’il disait encore hier à la télévision française : « Je trouve inadmissible qu’on puisse faire en 2017 l’apologie d’une couleur de peau un vendredi par an ! Surtout le noir ! » Une plainte a donc été déposé par Christopher auprès de La Halde (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité) afin de faire interdire le Black Friday en France, expliquant aux journalistes qui l’interviewaient qu’une journée dédiée aux blacks était acceptable uniquement dans le cas où l’on « consacrait une journée aux blancs, une journée aux jaunes, etc… » « Je trouve ça totalement injuste ! c’est du racisme anti-blancs » assénait-il à la fin de son interview. D’autres personnes interrogées n’étaient pas du même avis et semblaient plus modérées : « Moi, perso je kiffe les blacks de ouf, donc une journée avec que des black, je vais pas cracher dessus » annonçait Kathy, une jeune étudiante en sociologie. Stéphane était tout aussi enthousiaste : « On a bien la journée sans voiture, la journée de la femme, alors pourquoi pas une journée pour les blacks, ça me choque pas » Le jeune Christopher aura-t-il gain de cause, l’avenir nous le dira. La question se pose désormais de savoir si nous pourrons continuer à fêter le black Friday en toute impunité.

  2. Vous aussi, utilisez les sites de fake news comme lanceurs d'alerte

    2

    Vous aussi, utilisez les sites de fake news comme lanceurs d'alerte Les sites de fake news sont utilisés par les lanceurs d'alerte pour garantir leur anonymat. Vous aussi, si vous avez des informations sensibles à faire diffuser, utilisez les sites de fake news pour diffuser votre opinion. Ne les utilisez pas pour faire de la diffamation évidemment, mais exprimez vous, faites connaitre votre opinion, témoignez de vos enquêtes et documentations sur les dossiers qui préoccupent la population. N'hésitez pas à utiliser les outils qu'internet met à votre disposition pour diffuser vos idées qui peuvent aider le peuple à se faire sa propre idée du monde. La frontière entre la légalité et la morale est mince. Cet article n'encourage pas à enfreindre la loi. Cet article vous encourage à témoigner de ce que vous vivez, de ce que vous avez découvert. Faites le sérieusement, armez vous de preuves au cas où. Mais cet outil de diffusion est maintenant assez puissant pour inonder le net de ce que vous savez, pour alerter la population dans un esprit journalistique. Vous ne pourrez jamais vous cacher derrière un site web pour diffuser des idées. Vous serez toujours responsables de ce que vous publiez. Cependant, cet outil vous permet de diffuser ce que vous voulez. Gardez à l'esprit qu'on nous lit, on nous surveille. La loi est un garde fou, respectez la, on ne le répètera jamais assez.

  3. Noirmoutier, une île qui s'enfonce

    3

    Noirmoutier, une île qui s'enfonce Fort de son côté touristique. Noirmoutier est confronté a un problème de masse, le touriste. Des scientifique géologue canadien on relèves une baisse importante du niveau de l'île lorsque debute l'été et revenant a la normale au première feuilles tombante. Comme un bouchon de liege, l'île est vivante Des mesure de précautions seront prises des l'été prochain afin de stabiliser l'île des mimosas.

  4. Modifier son véhicule devient interdit dès 2018

    4

    Modifier son véhicule devient interdit dès 2018 Un pas de plus est franchi dans la lutte contre la modification des véhicules circulant sur le territoire français. Plus couramment appelée "tuning", cette mode se retrouve aujourd'hui en péril. En effet, une mesure votée le 6 décembre 2016 tend à vouloir interdire toute modification, qu'elle soit d'ordre esthétique ou d'ordre à altérer les performances de son véhicule. Finis donc les néons, kits carrosseries et autres reprogrammations moteurs, car à compter du 1er janvier 2018, toute modification relevée au contrôle technique ou par les forces de l'ordre lors d'un contrôle entraînera l'immobilisation pure et simple du véhicule. Cette mesure, adoptée à l'unanimité par le gouvernement, répond à l'augmentation des morts sur la route en 2016, constatée par la sécurité routière. En effet, on observait en septembre 2016 une augmentation de 4.3 des tués sur la route par rapport à septembre 2015, soit 62 décès supplémentaires. Le "tuning" a été pointé du doigt par les politiques, car il est la plupart du temps assimilé à des comportements dits "à risque" : excès de vitesse, "runs" sauvages, ... Les possesseurs de véhicules modifiés auront donc jusqu'au 1er janvier 2018 pour retirer toute trace de modification sur leur véhicule, sous peine de voir leur véhicule immobilisé. En outre, les personnes refusant de se plier à cette loi se verront écoper d'une amende de 1 500€.

  5. L'UE autorise ses gardes côtes à tirer sur les migrants au risque de les tuer

    5

    L'UE autorise ses gardes côtes à tirer sur les migrants au risque de les tuer L'UE à travers son agence frontalière Frontex, autorise ses gardes cotes à ouvrir le feu sur les migrants tentant d'entrer en Europe. C'est ce que rapporte un journal Américain qui a récupéré les preuves et interrogé des migrants blessés par balle au large de la Grèce. Plusieurs migrants syriens ont été blessés par balle alors qu'ils tentaient de joindre la Grèce en partant de la Turquie. Armés de fusils mitrailleurs et d'armes de point, les gardes cotes ont fait feu sur leur embarcation. Dans le rapport d'incident publié par l'agence de gardes cotes européens Frontex, il est fait état de 16 impacts de balle sur le bateau transportant des syriens. Trois blessés dont une femme ont raconté leur histoire au journal américain. Ils racontent que le bateau faisait route vers l'île de Chios en grèce, quand des gardes cotes ont foncé sur eux. Ils ont ouvert le feu puis crié STOP, à ce moment là, 3 personnes sont blessées à l'avant du bateau. Le capitaine turc s'arrête, les gardes cotes se rapprochent, voyant leurs armes, le capitaine prend peur et fait demi tour vers la turquie. Les gardes cotes les pourchassent en tirant à nouveau, jusqu'à ce que le bateau turc s'arrête. Les gardes cotes balancent les victimes dans leur bateau "comme des animaux" relate une migrante blessée à la colonne vertébrale, puis les rapatrie en grèce pour les hospitaliser. La migrante d'origine syrienne a ensuite rejoint l'Allemagne où son mari est arrivé un an auparavant. C'est elle qui a raconté son histoire au journal américain qui a mené l'enquête, et découvert que l'agence Frontex ne se cache pas de ses agissements. L'agence Frontex est mandatée par l'UE pour protéger les cotes européennes de l'immigration clandestine. Son pouvoir est de plus plus étendu par l'UE, au point de l'avoir dotée du permis de tirer pour ne pas dire de tuer, les migrants faisant route vers le vieux continent. Un procédé qui n'est pas sans rappeler celui de la frontière entre le Mexique et les USA, qui permet de tirer à vue sur tous les Mexicains qui tenteraient de franchir le mur de barbelés.

Populaire

Un signe une vie

Un signe une vie

18 ans Irani suisse grièvement blessés dans un accident de voiture

18 ans Irani suisse grièvement blessés dans un accident de voiture

Deux grands joueurs de Fifa annoncent leur retraite !

Deux grands joueurs de Fifa annoncent leur retraite !

Léo est un charo !

Léo est un charo !

Un individu en slip et bonnet de bain bloque la circulation

Un individu en slip et bonnet de bain bloque la circulation

"Pachole" ou "Pacciole"