La maladie de lyme est due à l'origine à des essais bactériologiques américains

jeudi 04 juin 13348 Partages

La maladie de lyme est due à l'origine à des essais bactériologiques américains

La maladie de lyme, attribuée aux tiques, serait due à l'origine à des essais bactériologiques américains en Australie qui ont eu lieu dans les années 70. C'est ce qui ressort d'une étude menée par des lanceurs d'alerte qui ont depuis disparu mystérieusement.

Depuis peu, la France observe une augmentation alarmante du nombre de cas de maladie de lyme, attribuée à la tique. Cet insecte est accusée de diffuser cette maladie aux humains, comme si elle venait de lui. Sauf que des lanceurs d'alerte dont on taira le nom, car ils ont disparu dans des circonstances mystérieuses, ont dénoncé que cette maladie est apparue alors que les américains menaient des essais bactériologiques dans les endroits où elle est née chez les humains.

La question se pose quant à l'origine de cette maladie qui détruit lentement le système immunitaire de l'être humain. Avant les années 70, aucun humain n'avait été répertorié atteint de cette maladie dont on parle actuellement. Les vaccins contre la maladie de lyme qui ressemble à un syndrome de dégénérescence musculaire, n'existent pas curieusement.

Les lanceurs d'alerte qui dénonçaient l'origine de l'apparition de cette maladie sont morts prématurément de cancers foudroyants ou de crises cardiaques. Ce sont ces mêmes personnes qui enquêtaient sur la dangerosité des vaccins comme le Gardasil, plus connu sous le nom de vaccin contre le cancer du col de l'utérus ou encore la corrélation entre vaccin et autisme.


Recommandé