Qui sont ces ducatistes ?

dimanche 24 janvier 5851 Partages

Qui sont ces ducatistes ?

Les choses à savoir sur les ducatistes :
Pannes , bruits de casseroles , moqueries ... le ducatisme est une pratique mécanique plus que tabou. On se demande souvent comment certains arrivent à avoir du plaisir dans la douleur ? Quels motards se laissent tenter ? Quelles sont les règles et les codes ?
Un ducatiste a t-il besoin d'avoir mal , de se faire humilier pour ressentir du plaisir sur l'asphalte ?
Pop Py , Vin gasoil et Mickaël Goubier, trois motards du sud de la France vont tenter de répondre à ce mystère de l'univers.

Vin Gasoil , comment êtes-vous arrivé à rouler en ducati ? :
"Je suis arrivé au ducatisme un peu comme d'autres viennent à la sodomie. Au début c'est insensé, impensable, puis en grandissant, j'y ai gouté mais ce n était pas bon d'emblée. Certains n'aiment jamais d'ailleurs. J'ai tout de même eu envie d'y revenir, par petites touches, centimètre par centimètre. Maintenant je trouve ça délicieux et j'imaginerai difficilement m' en passer, comme la sodomie d ailleurs !"

Pop Py, nous entendons souvent que les ducatis coûtent cher à l'entretien ?
" C'est totalement faux !!! Au contraire, j'ai pu dépenser mon argent dans d'autres loisirs très importants à mes yeux, notamment dans la coiffure et la religion. Je suis un fan de Jésus, je fais tout pour lui ressembler. D'ailleurs je cherche des clous rouillés de 20 cm car je participe à la fashion jésus au mois de septembre. Je n'ai qu'une chose à dire : "Jésus reviens, reviens parmi les tiens. Du haut de la croix indique-nous le chemin, toi qui le connais si bien."

Mickaël, quels avantages pensez-vous avoir en possédant une 749 ?

Je ne pense pas, je suis sûr. Je suis sûr d'être devenu irrésistible sur ma moto. Depuis que je roule en Ducati, j ai réussi ma vie, je suis aimé, je suis beau , gagne de l argent puis surtout je suis intelligent mais pour ça il faut que je roule à plein temps. Et partout dans la rue, on parle de moi, les motardes fantasment sur moi. Elles se jettent sur moi, elles m'admirent, elles me touchent, elles s'arrachent ma vertu."

Mais peut-on croire ces trois motards ? Un motard n'est-il pas naturellement de mauvaise foi pour défendre sa marque au reste du monde ? Le professeur Antoine Bourgeois et la sociologue Charline Bigboobs (auteurs du livre "Jamais sans ma ducati") nous parlent d'une nouvelle maladie contemporaine : la ducatiose.

Antoine Bourgeois : "On connaît mal la ducatiose, les ouvrages qui l'abordent ne sont pas légions et rarement accessibles au grand public. Cette pathologie consiste à embellir la réalité pour se rendre supérieur, plus intéressant que les autres motards qui roulent en japonaise. C'est très difficile de mesurer, d'évaluer le degré de lucidité d'un patient atteint de ducatiose. Il se voit en bienfaiteur de l'humanité, sauvant les motards en perdition voulant acheter une moto du soleil levant.

Charline bigboobs : "Une vie de ducatiste n'a rien de facile. Pour rester dans leurs mondes fantasmatiques, qui les protègent de la dureté du réel , Mickaël, Vin Gasoil ou Pop Py doivent en permanence accepter les moqueries sur Facebook ou lors de balades. D'un autre côté ces attaques incessantes sur les divas italiennes accentuent, renforcent leurs forces de caractères et deviennent finalement des piliers du monde motard. En réalité n'importe quelles femmes veulent coucher avec eux, moi la première. Ils ont au final l'image de Dieu, Jésus et ses apôtres .

auteur : Dieu
























.


Recommandé