Un raciste tente de faire interdire le black friday

jeudi 17 octobre 83350 Partages

Un raciste tente de faire interdire le black friday

Christopher Haïneuken, un jeune homme du bas-Rhin s’est récemment révolté depuis qu’il a appris que le black Friday devenait désormais une journée officielle en France. Il considère, à juste titre ou non, que cette journée est totalement hors la loi et propage des idées discriminatoires. Voici ce qu’il disait encore hier à la télévision française :
« Je trouve inadmissible qu’on puisse faire en 2017 l’apologie d’une couleur de peau un vendredi par an ! Surtout le noir ! »

Une plainte a donc été déposé par Christopher auprès de La Halde (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité) afin de faire interdire le Black Friday en France, expliquant aux journalistes qui l’interviewaient qu’une journée dédiée aux blacks était acceptable uniquement dans le cas où l’on « consacrait une journée aux blancs, une journée aux jaunes, etc… »

« Je trouve ça totalement injuste ! c’est du racisme anti-blancs » assénait-il à la fin de son interview.

D’autres personnes interrogées n’étaient pas du même avis et semblaient plus modérées :
« Moi, perso je kiffe les blacks de ouf, donc une journée avec que des black, je vais pas cracher dessus » annonçait Kathy, une jeune étudiante en sociologie.

Stéphane était tout aussi enthousiaste : « On a bien la journée sans voiture, la journée de la femme, alors pourquoi pas une journée pour les blacks, ça me choque pas »

Le jeune Christopher aura-t-il gain de cause, l’avenir nous le dira. La question se pose désormais de savoir si nous pourrons continuer à fêter le black Friday en toute impunité.

Populaire

  1. Un raciste tente de faire interdire le black friday

    1

    Un raciste tente de faire interdire le black friday Christopher Haïneuken, un jeune homme du bas-Rhin s’est récemment révolté depuis qu’il a appris que le black Friday devenait désormais une journée officielle en France. Il considère, à juste titre ou non, que cette journée est totalement hors la loi et propage des idées discriminatoires. Voici ce qu’il disait encore hier à la télévision française : « Je trouve inadmissible qu’on puisse faire en 2017 l’apologie d’une couleur de peau un vendredi par an ! Surtout le noir ! » Une plainte a donc été déposé par Christopher auprès de La Halde (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité) afin de faire interdire le Black Friday en France, expliquant aux journalistes qui l’interviewaient qu’une journée dédiée aux blacks était acceptable uniquement dans le cas où l’on « consacrait une journée aux blancs, une journée aux jaunes, etc… » « Je trouve ça totalement injuste ! c’est du racisme anti-blancs » assénait-il à la fin de son interview. D’autres personnes interrogées n’étaient pas du même avis et semblaient plus modérées : « Moi, perso je kiffe les blacks de ouf, donc une journée avec que des black, je vais pas cracher dessus » annonçait Kathy, une jeune étudiante en sociologie. Stéphane était tout aussi enthousiaste : « On a bien la journée sans voiture, la journée de la femme, alors pourquoi pas une journée pour les blacks, ça me choque pas » Le jeune Christopher aura-t-il gain de cause, l’avenir nous le dira. La question se pose désormais de savoir si nous pourrons continuer à fêter le black Friday en toute impunité.

  2. Trump gate: Le vrai père du fils Trump serait Poutine

    2

    Trump gate: Le vrai père du fils Trump serait Poutine Les rencontres entre Poutine et Trump pendant la course à l'investiture serait due au fait que Trump junior n'est pas le véritable fils de Donald Trump, mais de Poutine. Mélanie Trump aurait eu une relation adultère avec le président Poutine, et aurait gardé le secret jusqu'à ce que les entrevues entre l'américain et le russe ne deviennent un problème diplomatique. La ressemblance entre le jeune garçon et le Président Russe est frappante. Blond aux yeux bleus, portant un manteau qui rappelle la mode communiste. Ce qui accrédite ce scandale est l'âge véritable de Trump junior. Officiellement, il a 9 ans. Or, Melania Trump était enceinte en 2003 de cet enfant, ce qui signifie que son fils a en réalité 15 ans. Pourquoi mentir sur l'âge de Trump junior? Dire que ce jeune garçon n'a que 9 ans au lieu de 15, permet de masquer l'autisme dont il souffre. En effet, lors de son investiture, le président Américain a présenté sa famille dont son fils. Sur les images, on voit le garçon perdu et ne pas supporter le contact au toucher. Caractéristique de cette pathologie. De nombreux spécialistes du monde entier ont remarqué l'étrange attitude du jeune ado. Tweeter s'est enflammé, au point que la meilleure amie du couple présidentiel, qui n'est autre que la fille de Hilary Clinton, a dû intervenir pour démentir.

  3. L'UE autorise ses gardes côtes à tirer sur les migrants au risque de les tuer

    3

    L'UE autorise ses gardes côtes à tirer sur les migrants au risque de les tuer L'UE à travers son agence frontalière Frontex, autorise ses gardes cotes à ouvrir le feu sur les migrants tentant d'entrer en Europe. C'est ce que rapporte un journal Américain qui a récupéré les preuves et interrogé des migrants blessés par balle au large de la Grèce. Plusieurs migrants syriens ont été blessés par balle alors qu'ils tentaient de joindre la Grèce en partant de la Turquie. Armés de fusils mitrailleurs et d'armes de point, les gardes cotes ont fait feu sur leur embarcation. Dans le rapport d'incident publié par l'agence de gardes cotes européens Frontex, il est fait état de 16 impacts de balle sur le bateau transportant des syriens. Trois blessés dont une femme ont raconté leur histoire au journal américain. Ils racontent que le bateau faisait route vers l'île de Chios en grèce, quand des gardes cotes ont foncé sur eux. Ils ont ouvert le feu puis crié STOP, à ce moment là, 3 personnes sont blessées à l'avant du bateau. Le capitaine turc s'arrête, les gardes cotes se rapprochent, voyant leurs armes, le capitaine prend peur et fait demi tour vers la turquie. Les gardes cotes les pourchassent en tirant à nouveau, jusqu'à ce que le bateau turc s'arrête. Les gardes cotes balancent les victimes dans leur bateau "comme des animaux" relate une migrante blessée à la colonne vertébrale, puis les rapatrie en grèce pour les hospitaliser. La migrante d'origine syrienne a ensuite rejoint l'Allemagne où son mari est arrivé un an auparavant. C'est elle qui a raconté son histoire au journal américain qui a mené l'enquête, et découvert que l'agence Frontex ne se cache pas de ses agissements. L'agence Frontex est mandatée par l'UE pour protéger les cotes européennes de l'immigration clandestine. Son pouvoir est de plus plus étendu par l'UE, au point de l'avoir dotée du permis de tirer pour ne pas dire de tuer, les migrants faisant route vers le vieux continent. Un procédé qui n'est pas sans rappeler celui de la frontière entre le Mexique et les USA, qui permet de tirer à vue sur tous les Mexicains qui tenteraient de franchir le mur de barbelés.

  4. Meurtre: Le clown de st-Avold a encore frappé

    4

    Meurtre: Le clown de st-Avold a encore frappé Le clown tueur de st-Avold ayant sévit l'an dernier au moment d'halloween, est de nouveau réapparu et a fait une autre victime hier soir. La scène se passe dans le centre ville, un jeune homme sort de soirée, quand il se rend compte qu'un clown le poursuit avec un marteau. La couse poursuite s'engage dans les ruelles, jusqu'à ce qu'il soit rattrapé. Le clown lui assène 23 coups de marteau selon les caméras de surveillance. Le jeune homme rapidement secouru, décède à l'hôpital peu de temps après son arrivée. Il s'agit de la neuvième victime du clown en deux ans.

  5. Il a tout plaqué pour devenir une chèvre

    5

    Il a tout plaqué pour devenir une chèvre Un homme se sentant incompris dans la société, a décidé de tout plaquer pour vivre comme une chèvre. Il s'est doté de prothèses de sabots pour imiter leurs déplacements et a convaincu un éleveur de chèvres de l'accueillir. Le plus difficile dit-il, est de marcher à flan de montagne. "Je suis tombé plusieurs fois en essayant de les rattraper. J'ai heurté des rochers en dévalant les pentes." L'homme s'est entouré de scientifiques pour préparer son projet. Il souhaite vivre avec les chèvres de manière permanente, une manière pour lui de fuir la société. Le troupeau semble l'avoir bien accepté, au point de devoir se battre contre des boucs. Un bouc peut tuer un homme, c'est donc muni d'un casque spécial qu'il parvient à se défendre contre les boucs, le temps de se soumettre pour mettre fin au combat.

Populaire

La Française des jeux propose de drôles de cadeaux !

La Française des jeux propose de drôles de cadeaux !

ROISSY C'est fini

ROISSY C'est fini

Iranget Béziers enquête

Iranget Béziers enquête

EMROBAR DE LIRANGET

EMROBAR DE LIRANGET

Les policier le savaient pas

Les policier le savaient pas

La police municipal maudit a Béziers

La police municipal maudit a Béziers