Biodiversité : la chasse bientôt autorisée dans les parcs et cimetières parisiens

samedi 28 novembre 60363 Partages

Biodiversité : la chasse bientôt autorisée dans les parcs et cimetières parisiens

Cela fait suite à plusieurs oiseaux, et même un couple de renards, aperçus dans les parcs et cimetières parisiens. « Je me promenais au Père-Lachaise hier et j’ai vu plein d’oiseaux, y’avait des trucs qui volaient de partout, j’ai regretté de ne pas avoir ma carabine avec moi ou un pot de glu » a commenté le président des chasseurs qui souhaite une ouverture totale des parcs, jardins et cimetières aux chasseurs au 1er octobre prochain. « Il faut réguler la population d’oiseaux, sinon, il va y en avoir trop, ça chie partout sur les voitures et mon beau-frère qui vit en bordure du cimetière doit nettoyer son SUV tous les matins » ajoute-t-il. Face aux premières critiques des écologistes amish sur un tel projet, la ministre de la transition écologique regrette un manque de pragmatisme de la part des opposants à la chasse et assure que toutes les mesures de sécurités seront prises. Elle va en outre signer une pétition pour demander plus de diversité biologique dans les parcs parisiens dès qu’elle en trouvera une. Quant au risque de balles perdues ou d’accidents, elle temporise « Les riverains qui souhaitent investir dans du vitrage plus solide en cas de balles perdues recevront une aide du gouvernement » assure-t-elle.
Quant aux promeneurs blessés ou inquiets, elle suggère d’aller se promener dans des endroits non fréquentés par des oiseaux, tels que les parkings souterrains où la population d’oiseaux ou d’animaux sauvages est proche de zéro, limitant ainsi les risques de croiser un chasseur. « De plus, il y fait toujours frais, en période de chaleurs, ce genre d’endroits est plus conseillé qu’un parc au milieu de la ville ».


Recommandé