L’origine du bouchon qui a paralysé l’IDF ce week-end enfin trouvé

mardi 01 décembre 92555 Partages

L’origine du bouchon qui a paralysé l’IDF ce week-end enfin trouvé

Vous étiez nombreux à être bloqué sur les routes d’IDF ce samedi. Bouchon de plus de 282km, avec comme épicentre le Nord Est du périphérique parisien.

Les enquêteurs ont eu du mal à identifier l’origine, mais elle provenait bien de hurlements émanants du centre sportif Ladoumègue, centre extrêmement proche du périphérique nord.

La piste terroriste a rapidement été écartée, puisqu’il s’agissait en fait d’un joueur de rugby, capitaine, coach, et arbitre de touche, de taille moyenne, plutôt trapu, plutôt mignon, une barbe touffue et avec un beau casque, qui littéralement HURLAIT sur ces coéquipiers pendant le match!

Le bruit était tel, que de nombreux automobilistes non loin de la zone, se sont arrêtés subitement dans les 2 sens du périphérique nord parisien.

Plusieurs témoignages confirment la dite piste :
- « ma vitre côté passager a explosé, j’ai immédiatement pilé! » raconte un automobiliste
- « J’ai pris une échelle et je suis allé sur mon toit. J’avais une voix qui n’arrêtait pas de me dire MONTEZZZZ » relate un habitant proche du périphérique

Sur le terrain, d’autres témoignages convergent :
- « J’avais l’impression d’avoir Baptou sur mon épaule » confie Kenzi
- « je pensais qu’il disait TAPEEEZ, donc j’ai pas arrêté de taper au pied en position de neuf » avoue, encore un peu confus, Amaury
- «  Quand j’ai eu la ballon, j’ai pris peur avec ces cris incessants, alors j’ai mis toutes mes forces pour taper dans le ballon, en espérant que ça allait s’arrêter » relate Donatien aka Donabouthier
- « Attention à la mousse » ajoute JB’ours

Fait improbable, mais tout de même significatif pour notre sujet, nous avons même recueilli le témoignage d’un chasseur, pourtant loin de la zone :
- Jérôme di Angelo « Dicave le narvalo de ses morts, j’étais sur les palombes là, et le machin de ses morts il a fait fuir les oiseaux »

Plus de peur que de mal au final, il parait même que les Ours Costos ou Cosogn’ours ont gagné leur match 29-0.


Recommandé