Présidentielle : Fillon à moins de 10 pourcent des intentions de vote.

mercredi 03 mars 31551 Partages

Présidentielle : Fillon à moins de 10 pourcent des intentions de vote.

L’enquête du Cevipof, réalisée pour « Le Monde » et publiée jeudi, confirme les tendances observées sur le terrain ces derniers jours semaines.

Les sondages sont volontiers accusés de fabriquer l’opinion publique, voire de pervertir l’esprit des électeurs. L’enquête électorale du Centre de recherche de Sciences Po (Cevipof), réalisée par Ipsos Sopra Steria, en partenariat avec Le Monde, apporte la démonstration inverse. Menée du 10 au 15 janvier auprès d’un panel représentatif de 15 921 personnes âgées de 18 ans et plus, régulièrement interrogées depuis novembre 2015, la dixième vague de cette enquête inédite par son ampleur confirme, en effet, les tendances observées sur le terrain ces dernières semaines.

L’affaissement de François Fillon Depuis sa large victoire surprise à la primaire de la droite le 29 novembre, l’ancien premier ministre a suscité, dans son propre camp, davantage d’interrogations que d’assurances. Qu’il s’agisse de la mise en place de son équipe ou de sa communication de campagne, du rassemblement de son camp après les affrontements de la primaire ou encore de points-clés de son projet (réforme de la Sécurité sociale, réduction drastique du nombre des fonctionnaires…), il est apparu plus hésitant que conquérant.
L’enquête du Cevipof témoigne clairement de ce flottement. Lors de la vague précédente, réalisée début décembre au lendemain de sa désignation, François Fillon était crédité de 26 à 29 des intentions de vote au premier tour de la présidentielle, en fonction de l’identité du candidat socialiste et de la présence ou non de François Bayrou dans la compétition.
Six semaines plus tard, le voilà crédité de 23 à 25 (en recul de 3 à 4 points), selon les différentes hypothèses de candidatures socialiste et centriste. Aujourd'hui c'est définitivement la fin. Il gagnera avec plus de chance sa place... en prison ! :)

Recommandé